Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Dernière mise à jour/Last Update  
16/02/2017
Français
English
Image
Image
UIHJ, Union internationale des huissiers de justice
Au service de la profession d'huissier de justice dans le monde depuis 1952
At the Service of the Profession of Judicial Officer in the World since 1952
Saut de ligne
UIHJ
Image
UIHJ
Image
Saut de ligne
AccueilSéparateurFocusSéparateurEuropeSéparateurHongrieSéparateurConférence internationale en Hongrie sur « Le rôle de l’huissier de justice dans l’effective administration de la justice »
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image

Conférence internationale en Hongrie sur « Le rôle de l’huissier de justice dans l’effective administration de la justice »

Image

Cette conférence internationale co-organisée par l’Ordre national des huissiers de justice de Hongrie et l’UIHJ a eu lieu le 28 septembre 2016 à Budapest

Image
Le théâtre de la manifestation avait pour cadre les locaux de l'Ordre national des huissiers de justice de Hongrie, dont le président est György Schadl. La délégation de l'UIHJ comprenait Françoise Andrieux, président, Marc Schmitz, 1er vice-président, Luis Ignacio Ortega Alcubierre, vice-président, et Guillaume Payan, maître de conférences HDR à l'université de Toulon (France), directeur de la Cellule juridique. Dans l'auditoire, plusieurs pays étaient représentés, parmi lesquels la Belgique, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, le Portugal, la Roumanie, la Serbie, la Slovaquie. De nombreux huissiers de justice hongrois assistaient également à cette importante conférence.

Lors des discours d'ouverture, Pál Völner, secrétaire d'Etat auprès du ministère de la justice de Hongrie, rappela l'importance de l'UIHJ. Il évoqua sa rencontre avec le président Andrieux en février 2016. Il souligna la nécessaire utilité des travaux de l'UIHJ, notamment au travers du Code mondial de l'exécution, source d'inspiration pour les législations nationales, loi modèle, dont un exemplaire lui avait été remis à cette occasion.

Françoise Andrieux rappela quant à elle l'histoire commune des huissiers de justice hongrois et de l'UIHJ, qui fut l'un des moteurs décisifs de la création de l'huissier de justice libéral dans ce pays. Elle appela à continuer l'évolution de la profession, notamment conformément aux Lignes directrices de la CEPEJ sur l'exécution, au travers de l'adjonction de nouvelles activités, comme le constat ou le recouvrement de dettes extrajudiciaire.

Les orateurs se succédèrent ensuite à la tribune. Les organisateurs avaient fait le choix de laisser à chacun suffisamment de temps pour développer et expliquer chaque thème en profondeur :
-    Le constat, par Françoise Andrieux ;
-    La faillite personnelle, par Bernadett Martonovics, conseiller spécial auprès du ministre de la justice ;
-    Le Guide des bonnes pratiques concernant l'exécution des décisions de justice, par Guillaume Payan ;
-    Le concept de la nouvelle loi hongroise sur l'exécution, par Tamas Lukacs, vice-président de l'Ordre national des huissiers de justice de Hongrie ;
-    Le recouvrement extra judiciaire et le recouvrement des créances incontestées en Belgique, par Marc Schmitz ;
-    La nouvelle exécution judiciaire en Hongrie, par György Schadl, président de l'Ordre national des huissiers de justice de Hongrie ;

L'auditoire attentif a pu ainsi avoir une vue complète du système d'exécution des décisions de justice en Hongrie ainsi que des activités nouvelles qui pourraient échoir tout naturellement aux huissiers de justice hongrois, comme le constat et le recouvrement extrajudiciaire, tout ceci dans le respect des bonnes pratiques concernant l'exécution édictées dans le guide du même nom publié par la CEPEJ et rédigé par Guillaume Payan.
 
Image
Séparateur
mur d'images
Image
Françoise Andrieux, président de l’UIHJ
Séparateur
mur d'images
Image
György Schadl, Président de l’Ordre national des huissiers de justice de Hongrie
Séparateur
mur d'images
Image
Pál Völner, secrétaire d’Etat à la justice de Hongrie
Séparateur
mur d'images
Image
De G. à D. : Françoise Andrieux, président de l’UIHJ, Marc Schmitz, 1er vice-président de l’UIHJ, Guillaume Payan, maître de conférences HDR à l’université de Toulon (France), membre du Centre de droit et de politique comparée Jean-Claude Escarras (CDPC-JCE), directeur de la Cellule juridique de l’UIHJ, Luis Ignacio Alcubierre Ortega, vice-président de l’UIHJ
Séparateur
mur d'images
Image
Pendant la conférence
Séparateur
mur d'images
Image
Une partie des participants
Séparateur
Image
UIHJ
Saut de ligne
Image
UIHJ 2010 Tous droits réservés  |  Réalisation SAILING  |  Powered by WysiUp
Image
Image
Saut de ligne