Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Dernière mise à jour/Last Update  
25/04/2017
Français
English
Image
Image
UIHJ, Union internationale des huissiers de justice
Au service de la profession d'huissier de justice dans le monde depuis 1952
At the Service of the Profession of Judicial Officer in the World since 1952
Saut de ligne
UIHJ
Image
UIHJ
Image
Saut de ligne
AccueilSéparateurFocusSéparateurEuropeSéparateurItalieSéparateurRencontre au ministère de la Justice d’Italie
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image

Rencontre au ministère de la Justice d’Italie

Image

Le 20 février 2012, Dominique Aribaut-Abadie, trésorier de l’UIHJ, s’est rendue à Rome, déléguée par l’UIHJ et la Chambre nationale des huissiers de justice de France, à la demande de l’association AUGE, Association italienne de fonctionnaires de l’exécution, membre de l’UIHJ

Image
Pendant la réunion
Image
De G. à D. : Arcangelo d’Aurora, président de AUGE, Dominique Aribaut-Abadie, trésorier de l’UIHJ, Salvatore Mazzamuto, sous-secrétaire de la Justice
 
 
Les représentants de l'AUGE, Arcangelo d'Aurora et Andrea Mascioli, et Dominique Aribaut-Abadie ont été reçus au ministère de la Justice par le professeur Salvatore Mazzamuto, sous-secrétaire de la Justice, mandaté, par le ministre de la Justice, Paola Severino, dans le cadre d'une éventuelle réforme de l'exécution et de ses acteurs.

Les représentants de l'AUGE ont mis en évidence les inconvénients du système actuel. Le ministre a montré un grand intérêt pour le sujet et une parfaite connaissance des enjeux de cette réforme pour la justice civile.
Au cours de la discussion, il est apparu que la mise en œuvre des réformes civiles peut donner une impulsion importante à l'économie.
Le ministre, venant de prendre ses fonctions suite au changement du gouvernement, a interrogé nos confrères afin de savoir si des projets de réforme étaient déposés au Parlement par l'AUGE.
Cette dernière a répondu par l'affirmative se référant à un projet de réforme de la profession d'huissier de justice présenté par le sénateur Filippo Berselli, président de la Commission de la justice.

Dominique Aribaut-Abadie, après avoir excusé Leo Netten, président de l'UIHJ, et expliqué sa présence auprès des confrères italiens, a mis en évidence l'intérêt de l'harmonisation de la profession en Europe. Elle a rappelé les lignes directrices de la Commission européenne pour l'efficacité de la Justice (CEPEJ), l'intérêt économique d'un professionnel qui n'est pas rémunéré par l'Etat, qui garantit la sécurité juridique et par là même la pérennité de la démocratie. Enfin, elle a rappelé que les confrères italiens font partis du projet EJE (Exécution judiciaire en Europe), qui est cofinancé par l'Union européenne. Ce projet est un pari important pour tous les professionnels de l'exécution en Europe. Leurs instances nationales doivent leur donner les moyens d'être des professionnels performants pour une Justice efficace et égalitaire.

Monsieur Mazzamuto a indiqué qu'il rencontrerait dès le lendemain le président de la Commission de la justice pour discuter du projet déposé par l'AUGE. Il fera un compte-rendu au ministre de la Justice qui examinera la possibilité d'un soutien du gouvernement pour le projet de réforme proposé par nos confrères italiens. Le résultat des différentes consultations leur sera ensuite communiqué.

Le ministre a terminé en remerciant Dominique Aribaut-Abadie, ès qualité, pour son soutien auprès des confrères italiens et son implication.
Image
UIHJ
Saut de ligne
Image
UIHJ 2010 Tous droits réservés  |  Réalisation SAILING  |  Powered by WysiUp
Image
Image
Saut de ligne